top of page
Rechercher

Pourquoi certaines émotions me font mal au ventre?

La sensation de mal au ventre est possiblement en réponse à la peur ou à d'autres émotions négatives (stress, appréhension, anxiété, etc), qui sont des réactions courantes et expliquées par plusieurs mécanismes physiologiques et psychologiques. Le mal de ventre peut(être expliqué par plusieurs facteurs physiologiques : alimentation, fatigue, allergies (bref l'hygiène de vie) mais également par des facteurs psychologiques, dont on va parler maintenant. Il faut savoir que ce sont souvent un mélange de facteurs physiologiques et psychologiques qui déclenchent les mots de ventre.




Les différents facteurs psychologiques :

  1. En réponse au stress : Lorsque vous ressentez de la peur, votre corps entre en mode de réponse au stress, souvent appelé la réaction de "fight or flight" (combat ou fuite). Votre cerveau libère des hormones de stress, notamment l'adrénaline, qui préparent votre corps à réagir rapidement. Cette réaction peut entraîner une augmentation de la fréquence cardiaque, une augmentation de la tension musculaire, et une redirection du flux sanguin vers les muscles et le cerveau pour vous aider à faire face à la situation stressante.

  2. Le sang dans le système digestif : Lorsque votre corps est en mode de réponse au stress, il détourne le sang des organes moins essentiels, y compris le système digestif. Cela peut entraîner une diminution de la fonction digestive, des contractions intestinales anormales, et une sensation de "nœud" ou de gêne dans l'estomac.

  3. La sensibilité de chacun : Certaines personnes sont plus sensibles aux effets du stress sur le système digestif que d'autres. L'anxiété et la peur peuvent provoquer des réactions gastro-intestinales plus prononcées chez certaines personnes, notamment hypersensibles, ce qui se traduit par des douleurs abdominales, des nausées, ou des troubles digestifs. Les personnes plus réceptives, sont aussi plus à l'écoute de la douleur, ce qui peut donner une sensation d'amplification de celle-ci.

  4. Le cerveau-gut (intestin) : Il existe une connexion étroite entre le cerveau et le système gastro-intestinal, souvent appelée l'axe cerveau-intestin. Les émotions, y compris la peur, peuvent influencer la fonction intestinale. Des études ont montré que des émotions négatives, comme la peur ou le stress, peuvent perturber l'équilibre de la flore intestinale (microbiote) et affecter la régulation des mouvements intestinaux.

  5. Une mauvaise respiration : Les personnes qui respirent mal, ont un système digestif souvent moins actif. Le diaphragme qui se situe entre les poumons et le système digestif, pousse vers le bas, en direction de la digestion, lorsque l'on inspire et remonte lors de l'expiration, ce qui déclenche un massage du système digestif. Le système digestif est plus en mouvement, comme drainé, par le va et vient du diaphragme. Si notre respiration est insuffisante ou à contre sens (si le diaphragme remonte à l'inspiration, il ne poussera que très peu à l'expiration), alors ce massage est réduit voir inexistant. Le manque de sport ou l'inactivité va également affecter la respiration et la circulation dans le corps.

Beaucoup d'éléments vont influencer nos douleurs au ventre, déjà si sensible à notre environnement. Certaines personnes ressentent un inconfort léger, tandis que d'autres peuvent éprouver des symptômes plus prononcés. Si vous faites fréquemment l'expérience de douleurs abdominales liées à la peur ou à l'anxiété, il peut être utile de consulter un professionnel de la santé ou un thérapeute pour obtenir de l'aide et des conseils sur la gestion du stress et de l'anxiété.

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page