top of page

Le stress peut-il essouffler?



Oui, le stress peut certainement provoquer une sensation d'essoufflement ou une oppression thoracique. Lorsque l'on est stressé, notre corps réagit en déclenchant une série de réponses physiologiques, et cela peut affecter la respiration de plusieurs façons.


Le stress peut rendre la respiration superficielle. C'est à dire que la respiration devient plus rapide, moins profonde et donc plus superficielle. Cela entraine un essoufflement car on ne respire pas de manière régulière et l'apport en oxygène est trop faible. Cette respiration créés des tensions musculaires, notamment au niveau de la poitrine et du diaphragme. Et en réponse, le système nerveux sympathique peut accélérer le rythme respiratoire et cardiaque, entraînant une sensation de souffle court ou d'essoufflement.


Si le stress est trop intense, certaines personnes peuvent hyperventiler, c'est-à-dire respirer rapidement et de manière excessive. Cela peut conduire à une sensation d'étourdissement, de faiblesse et d'essoufflement.


Il est important de noter que la sensation d'essoufflement liée au stress est généralement temporaire et disparaît une fois que la situation stressante se dissipe. Peut-être que dans votre manière de fonctionner, votre souffle est sensible à votre stress, alors que d'autres c'est plutôt l'estomac qui sera sensible. Cela peut alors être fréquent et cela mérite de travailler à la fois la relaxation et à la fois de se concentrer sur des exercices de respiration. Ces exercices peuvent être réaliser en prévention ou sur le moment, comme lors d'une crise d'asthme.

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page