top of page

Que puis-je faire pendant mon burn-out?



Vous êtes en burn-out, vous en avez déjà pris conscience et vous êtes en parcours de guérison. Vous voyez des professionnel de santé qui vous accompagne dans ce parcours. Mais le quotidien reste difficile, il faut dérouler ses journées, manger, dormir, avancer... Que faire pendant ce temps? Y a-t-il des choses qui m'aident ou que je dois éviter? Qu'est-ce qui peut accélérer ma guérison?


Tout d'abord reposez vous. Prenez le temps de "rien" faire. Comatez, baladez vous, trainez. Ne chercher pas à "faire" à tout prix. Vous devez vous débarrasser de toute pression. Faites en votre priorité!


Ensuite établissez vos limites. Vous souhaitez couper contact avec quelqu'un temporairement? Mettre de la distance avec des groupes de personnes? Faites dont. Il y a peut-être des cercles sociaux, bien que vous les appréciez, que vous avez besoin d'éviter afin de conserver votre énergie. Ne culpabilisez pas et n'hésitez pas à l'exprimer dans un message écrit afin d'éviter un malaise. "...est actuellement indisponible, laissez un message après le bip".


Quand vous le sentez, explorez de nouvelles activités, tentez de nouvelles expériences, cela va d'un saut en parachute à la lecture d'un nouveau livre. Mais surtout que cela vous détende et vous fasse du bien.


Remettez en route des habitudes saines, bien se nourrir, bien dormir, marcher, se relaxer, prenez soin de votre corps et de votre santé.


Participez à des groupes d'échanges. Balades touristiques, associations, cinéma... Des groupes où vous pouvez être entouré sans devoir discuter si vous n'en avez pas envie. Ainsi, pas de pression, pas d'engagement. Cela éviter la sensation d'isolement.


Faites une liste des personnes qui vous paraissent bénéfiques autour de vous et notez pourquoi ces personnes vous font du bien. Cela vous donnera peut-être envie de les voir et vous rassurera.


Soyez bienveillant envers vous-même. Vous vivez une expérience humaine, acceptez vos limites.


Enfin planifiez : Pensez à vos prochaines vacances, à votre prochain voyage ou même votre prochain week-end. Si cela est synonyme de stress, ne le faites pas. Mais pour certaines personnes avoir quelques projets (même loin dans le temps, 3 mois à 1 an) peut être source de motivation.


N'oubliez pas que le burnout nécessite du temps pour guérir complètement. S'accorder de la patience et de la compassion envers soi-même est une étape importante dans ce processus de récupération.



2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page